Mon compte

  • Version française
  • English version
 

Mon panier

(vide)
 
AVC



Le chocolat réduit le risque d'AVC ?

Vrai. La consommation de chocolat serait susceptible de réduire le risque d'un accident vasculaire cérébral. Certaines études montrent que les aliments riches en magnésium comme le cacao sont en mesure de diminuer la pression artérielle.



Le chocolat favorise les caries ?

Faux. Le chocolat est certes riche en sucre, mais il n'est pas plus cariogène que le pain, les pommes de terre ou les fruits secs. De plus, le chocolat possède certains avantages non négligeables : sa composition contient des tanins et du fluor, substances permettant de freiner le développement des microbes et d'améliorer la résistance de l'émail.



Le chocolat est un aphrodisiaque ?

Vrai et Faux. Bien que cette vertu soit souvent prêtée au chocolat, il n'y a aujourd'hui aucune étude scientifique qui le prouve. Cette réputation lui vient du XVIe siècle, où le chocolat contenait de nombreuses épices pouvant déclencher des comportements copulatoires. Néanmoins, il est vrai que le chocolat contient de la phényléthylamine, de la caféine, de la théobromine et de la sérotonine, substances réellement tonifiantes.



Le chocolat provoque de l'acné ?

Faux. Contrairement à ce que certains disent, rien ne permet d'affirmer qu'il existe un lien quelconque entre la consommation de chocolat et l'acné. Les dermatologues sont d'ailleurs d'accord sur ce point, confirmant que seuls des facteurs psychiques peuvent être responsables de l'apparition de boutons.




Le chocolat fait grossir ?

Faux. Comme pour la majorité des aliments, c'est une consommation excessive qui peut faire grossir. Si la quantité consommée est raisonnable, cela n'aura aucun impact sur votre ligne.



Le chocolat provoque de la constipation ?

Faux. De par sa teneur en graisses et en fibres (15 g de fibres pour 100 g de chocolat noir), le chocolat est un stimulant pour les fibres musculaires lisses des parois intestinales. Il n'est donc pas du tout responsable de la constipation.

cacao-sucre



Plus il y a de cacao, moins il y a de sucre ?

Vrai. Une teneur élevée en cacao a deux grands avantages : un goût plus puissant en cacao et un taux de sucre plus réduit. D'où l'importance de sélectionner avec attention des fèves de cacao de bonne qualité pour obtenir un chocolat riche en arômes naturels.



Le  chocolat allonge l'espérance de vie ?

Vrai. Le chocolat renferme des antioxydants, substances qui protègent l'organisme des maladies telles que le cancer, et des acides gras insaturés qui ont un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire.

Le chocolat serait bon pour l'activité intellectuelle ?

Vrai. Le chocolat contient de nombreuses substances telles que la caféine, la théobromine ou la phényléthylamine, qui augmenteraient la vigilance ainsi que la résistance à la fatigue, et qui renforceraient donc les performances intellectuelles.

Une étude menée par Le Quotidien du Médecin en 2005 démontre d'ailleurs que la consommation au cours de la matinée de produits tels que le chocolat permettrait de contrer la baisse éventuelle des performances intellectuelles au cours de l'après-midi.



Le chocolat serait bon pour notre moral ?

Vrai. Le chocolat contient de la caféine, de l'anandamide et d'autres substances connues pour leur pouvoir antidépresseur. De plus, consommer du chocolat permet la sécrétion d'endorphines, substances aux propriétés euphorisantes. Il n'y a donc aucun doute, le chocolat est bon pour le moral !

reglementation



La réglementation européenne impose des teneurs minimales en cacao ?

Vrai. Elle impose des teneurs minimales en cacao à la fois pour le chocolat noir, le chocolat au lait et le chocolat blanc. Suivant sa "qualité", un chocolat doit contenir au minimum : 35% de matière sèche de cacao, 14% de cacao sec dégraissé et 18% de beurre de cacao.